Titille la curiosité des enfants !

A Lyon, tout autour et même plus loin

Oh ! la belle
newsletter

Je recherche une sortie, une activité...

Thématique

Rechercher par mots clés

Le guide culturel

Expo Magique au musée des Confluences

jusqu'au 5 mars 2023

Dès 6/7 ans

© musée des Confluences - Quentin Lafont

Après le poison, voici que le Musée des Confluences s’empare d’un autre sujet ténébreux, la magie ! la magie dans l’imaginaire collectif, la magie à travers les âges et les cultures.

Dès l’entrée, tendue du velours rouge des rideaux de castelet (ou de théâtre, c’est selon) un loup empaillé accueille le visiteur. Des corbeaux, des rats, une chouette l’accompagnent, tous porteurs de signification dans l’imaginaire populaire. Ils sont les fidèles compagnons des sorcières et autres magiciens qu’on a brûlé à la fin du Moyen-Âge et la Renaissance, puis plus tard encore jusqu’à la fin du siècle des « Lumières ».
L’immersion dans l’univers de la magie et de toutes ses polysémies, magie noire, prestidigitation, magie scientifique…  est totale. On papillonne de la Vénus à la corne, moulage d’une statuette de 25 000 ans à l’ivoire magique gravé de du Moyen-Empire (2100-1760 av. JC), des salles d’où s’exhalent d’étranges senteurs épicées et puissantes, celles des plantes auxquelles recouraient (et recourent toujours parfois) les guérisseurs, les guérisseuses, les alchimistes, les chamanes. Il y a même une plante magique, la mandragore qui bouge toute seule… On revisite le pouvoir des végétaux, des minéraux, des animaux aussi, telles ces souris « omniscientes » de Côte d’Ivoire, qui, enfermées dans des boîtes, déplacent des bâtonnets servant de support à la divination.
Les courts films de Méliès enchantent les plus jeunes et ceux et celles qui ont gardé une âme d’enfant, tout comme les anciennes boites à couper en deux. Il y a même un diamant qui révèle ses artifices. La figure d’Allan Kardec, lyonnais fondateur de la doctrine spirite, est forcément évoquée, alors que le mage Philippe est curieusement oublié (alors qu’il repose à Loyasse et que sa tombe est la plus fleurie du cimetière).
Bref, le public néophyte va se régaler et même faire un vœu en accrochant un ruban sur des branches, le motif récurrent de l’exposition, à la manière des arbres à vœux répandus partout dans le monde, de l’Ukraine au Népal, en passant par la Turquie et l’Irlande.

 
Sorcière, sorcières - nouvel atelier

Une expérience sensorielle pour explorer des éléments naturels symboliques et des rituels magiques, avant de créer une amulette personnalisée.
Dès 7 ans présence obligatoire d'un adulte pour les enfants -13 ans - 1h30 - 
Les samedi et dimanche 10h30

Musée des Confluences
86, quai Perrache
04 28 38 12 12
http://www.museedesconfluences.fr

Gallia Valette-Pilenko

Journaliste


Recherche
Thématique