Titille la curiosité des enfants !

A Lyon, tout autour et même plus loin

Oh ! la belle
newsletter

Je recherche une sortie, une activité...

Thématique

Rechercher par mots clés

Lire et jouer

La belle histoire d’Amaterra

Les artisans d’une maison d’édition jeunesse

Dès 1 an à 99 ans

Eric et Guénolée André

Rencontre avec Guénolée et Eric André fondateurs et artisans d’une maison d’édition jeunesse qui va bien. On s’installe dans le salon de leur appartement qui est aussi leur lieu de travail, après avoir admiré la vue imprenable sur les toits de Lyon qu’offre le lieu.

 

Avant de devenir éditeurs que faisiez-vous ?

Guénolée : J’ai suivi des études d’art, je viens de l’École du Louvre. J’ai commencé par faire des corrections et de la réécriture. Le domaine d’Eric c’est l’image.
Eric : J’ai travaillé chez Flammarion dans l’édition jeunesse sur le développement de projets, la recherche de concepts.

Racontez-nous l’histoire d’Amaterra.

E : Sous le nom d’Amaterra, on avait au départ une activité de packaging dans le secteur de la jeunesse. On proposait des projets clés en main à des éditeurs comme Casterman, Milan… On a mis de l’argent de côté, ce qui nous a permis de prendre des risques pour nous et de créer les éditions Amaterra en 2012, quand nous sommes arrivés à Lyon.
G : On aimait bien le nom Amaterra, il s’inspire du nom de la déesse du soleil dans la mythologie japonaise, donc on l’a gardé. Il arrive qu’on nous appelle les amaterriens !
E : Le reste de l’équipe est dispersé géographiquement. Sylvie, la directrice littéraire, est à Strasbourg. Romain c’est notre directeur artistique, il vit à Bologne en Italie. Et Florence qui se charge des droits à l’étranger, est installée à Nantes.

Combien de livres avez-vous publié depuis la création d’Amaterra et combien en avez-vous dans votre catalogue aujourd’hui ?

G : On a publié plus de 200 titres. Le catalogue en compte aujourd’hui 160. Ce sont principalement des albums ; nos titres se vendent bien à l’étranger.

Êtes-vous fidèles à vos auteurs ?

E : On travaille avec Hector Dexet depuis environ dix ans, on a déjà fait une quinzaine de titres ensemble (albums cartonnés avec des découpes, pour les 0-3 ans).
On peut citer aussi Magali Attiogbé. Elle a publié plus de vingt albums (imagiers, albums sur les animaux, pour les 0-3 ans). Il y a aussi Charlotte Gastaut et ses dentelles de papier, Géraldine Cosneau (livres sonores, livres avec des textures), Laure Monloubou...

Quelle place occupe Laure Monloubou dans l’histoire d’Amaterra ?

G : La Diamanterie, est paru en 2017 aux éditions Amaterra. C’était le tout premier roman de Laure. Et le notre aussi. En 2020 on a publié son deuxième roman Olga et le cri de la forêt ; c’est le premier roman dont on vend les droits à l’étranger (Allemagne, Espagne, Italie). La Turquie est aussi intéressée.

Laure au boulot

Quels sont vos projets ?

E : On veut se lancer dans les jeux en travaillant à partir de nos livres qui fonctionnent bien. On propose déjà des livres-jeux. Il y a une petite collection d’histoires dont on choisit la suite, pour les 5/6 ans.

Sa phrase terminée mon interlocuteur s’éclipse pour reparaître aussitôt avec une pile d’albums qu’il dispose sur la table basse du salon. Wahiohio Quel est ce cri bizarre ? de Sylvie Misslin et Amandine Piu attire mon attention. C’est précisément un livre-jeu. Un système d’onglets (comme dans les répertoires) permet d’avancer dans la suite de cette histoire à choix multiples.
Sur la pile il y a aussi Dans le secret des galeries de Cécile Jacoud. Un livre animé pour lequel la créatrice a superposé sept feuilles ciselées par page dans le but de recréer la profondeur des terriers des animaux.

E : Toujours dans les livres-jeux, on a la collection Et si c’était toi qui s’inspire de contes détournés, pour les 3/4 ans. Elle est signée Coralie Saudo et Jessica Das. En hors collection et toujours en relation avec les contes, on a Toc Toc Toc, Loup y es-tu ? d’Aurélie Guillerey.

G : On va aussi participer au salon Le livre magnifique. Il est organisé par les Éditeurs Indépendants en Rhône-Alpes et Auvergne (EIRA). Ça se passera au Palais de la Bourse à Lyon 2e, les 26 et 27 mars prochains. La région Centre Val de Loire est l’invitée de cette édition. L’évènement est inscrit au programme du Printemps magnifique.

Présenterez-vous des nouveautés à cette occasion ?

E : Il y aura La Vérité est comme un oiseau d’Andrea Farotto et Anna Pirolli et Hokusaï et le Fujisan d’Eva Bensard et Daniele Catalli, deux albums qui paraissent au mois de mars.

Amaterra fête ses 10 ans cette année. Qu’avez-vous prévu ?

G  : Entre mai et juillet un concours de vitrines sera proposé aux libraires. Ils auront un kit avec 10 titres phares d’Amaterra à mettre en scène. Les libraires enverront leurs photos sur Instagram et les votes du public permettront de choisir les vainqueurs. Le 1er prix sera une illustration originale.

Catalogue Amaterra : amaterra.fr

 

 

Fabienne Hyvert


Brigitte TROUVAT

Directrice de publication


Recherche
Thématique