1627-Banniere 1000L x 180H.jpg
Boutelis Spectacles vivants Dès 8 ans

Boutelis

vendredi 12 octobre Le Polaris - Corbas

Equilibriste, voltigeur, monocycliste, cerf-voliste, jongleur, porteur, dormeuse acrobate, sept circassiens apparaissent dans un espace intemporel où le vol léger d’un cerf-volant peut être interrompu par le combat de trois titans, où de chimériques hommes-animaux croisent les rêves de la femme en robe bleue… Le « boutelis » est un petit esprit de l’air qui vient déranger le repos des humains, il évoque la paralysie du sommeil, une expérience déroutante qui immobilise le dormeur dans le théâtre de son inconscient. Les magnifiques artistes sont autant de boutelis virevoltants, drôles ou intrigants ; ils donnent corps par leur prouesses à des êtres surnaturels, acrobates échevelés ; ils évoluent avec élégance et légèreté dans l’irréalité de la jeune fille somnambule.

Gagnez vos invitations sur la page Bons Plans de Bulles de gones

Spectacles vivants Dès 10 ans

Histoires naturelles

du 26 au 30 septembre Les Ateliers de la danse - Lyon

« Tout lieu est susceptible de devenir une scène » explique Yoann Bourgeois. Dont acte au Musée Guimet, en pleine transformation pour et par la Maison de la Danse, et investi pour la première fois par la Biennale. Yoann Bourgeois y poursuit sa quête du « point de suspension ». Ses dispositifs virtuoses et délicats repoussent les limites de la gravité avec une grâce unique. Création in situ, les Tentatives d’approches du Musée Guimet s’appuieront sur son répertoire, ancien et nouveau, et sur les possibilités de l’ancien musée d’histoire naturelle. Fermé depuis 2007, ce monument cher au cœur des Lyonnais sera réhabilité en Ateliers de la Danse, lieu de création chorégraphique. Yoann Bourgeois y mettra en scène, dans chaque numéro, l’impossibilité de s’asseoir, avec une chaise comme élément central. L’occasion de s’approprier un nouveau terrain de jeu, en mouvement. L.C

Rendez-vous - festivals 9-13 ans

Les réseaux sociaux, sans crainte ?

mercredi 26 septembre Fnac - Lyon

Internet et les réseaux sociaux permettent aux jeunes de se retrouver une fois sortis de l'école : pour discuter, échanger des infos, publier des photos, des vidéos... Quels médias sociaux utilisent-ils et « pourquoi »? Connaissent-ils les règles d'usage ? Par exemple, peut-on utiliser ces réseaux sociaux avant 13 ans ? Peut-on tout partager, tout dire ? Faut-il prendre des précautions ? Des questions à se poser pour éviter les dérives et prévenir le cyberharcèlement.

Biodanza en famille danse dès 4 ans, sans limite d’âge

Biodanza en famille

Danser la vie en famille, c’est s’offrir un temps de partage, de jeu, de créativité et de complicité entre enfants, parents, grands-parents... Dans un cadre joyeux et loin du quotidien, un espace relationnel différent s’ouvre où tout le monde partage la danse avec simplicité et authenticité. La pratique de la Biodanza augmente la confiance et l’estime de soi et permet une intégration affective entre les générations. Elle facilite l’expression dans le respect et la capacité d’écoute réciproque, où chacun permet à l’autre de faire éclore ses potentiels.

La Fabullerie ateliers en famille

La Fabullerie

Bienvenue dans ce nouveau tiers-lieu où les enfants sont zens et les parents sont rois ! Dans une ambiance sereine, tendance et design, vous profiterez de l’espace restauration bio et locale et d’activités/animations, ateliers conçus pour les petits (0-12ans) et pour les grands ou pour les duos parent-enfant. Sur plus de 320m2, de nombreux intervenants proposent des soins esthétiques, des massages, une consultation d’ostéopathie ou encore un rdv d’aide à l’allaitement. Le temps d’une pause, une Halte-bullerie chouchoute les plus jeunes… Un lieu unique. Fabuleux !

L’atelier des sens cuisine dès 6 ans

L’atelier des sens

A l’atelier Little Chef les jeunes gourmands réalisent des recettes avec un vrai chef et participent à une activité créative, comme pop corn, barbe à papa, fléchettes de bonbons, mon premier apéro... Les petits clowns jonglent avec les ustensiles et réalisent de belles acrobaties culinaires. La fête se poursuit autour d’un goûter festif pendant lequel votre enfant souffle les bougies, ouvre ses cadeaux et se régale avec ses invités. Et aussi des cours de cuisine ludiques où chacun, parent et enfant, met la main à la pâte. Moments magiques et gourmands !

Da Vinci Les inventions d'un génie
Expos - musées Dès 5 ans

Da Vinci Les inventions d'un génie

du 13 septembre au 13 janvier La Sucrière - Lyon

Regarder, toucher, comprendre et surtout faire fonctionner les machines futuristes de Leonard de Vinci, c’est la promesse de l’exposition-événement Les inventions d’un génie, à Lyon à partir du 13 septembre.
Peintre, sculpteur, mathématicien, médecin, ingénieur, architecte, Vinci le touche-à-tout (1452-1519) a dessiné dans les milliers de pages de ses célèbres Carnets des centaines de machines, ancêtres de l’automobile, de l’hélicoptère, du parachute, du triple engrenage, du roulement à billes, du marteau mécanique, du scaphandrier, du bateau à aube, du char d’assaut...

Perfectionnée pendant quatre ans par Jean-Christophe Hubert et Vincent Damseaux (historien d’art et architecte liégeois), entourés d’une vingtaine de corps de métier, l’exposition Da Vinci est la plus importante jamais consacrée au grand Léonard. Après Bruges et Istanbul, avant Barcelone et la Chine, elle a choisi La Sucrière pour présenter sur 1000 m2 plus de 200 objets, dont 100 machines en bois et métal, reproduites en grandeur nature ou maquettes.

Pédagogique avant tout, Da Vinci ne laissera pas le public sur sa faim. Parmi les reconstitutions (liées au thème de l’eau, l’air, les armes, les mécanismes divers, les mesures), dix maquettes à la hauteur des plus jeunes visiteurs permettront de manipuler la poulie, la boîte à vitesse, l’alternateur, l’aile volante…

Une plongée dans l’univers et le cerveau d’un génie, facilitée par dix écrans de visualisation en 3D des machines animées. L’exposition va bien plus loin que son inspirateur, dont les inventions sont demeurées pour la plupart au stade du croquis.
Autre chance : Da Vinci invite le visiteur dans l’atelier de Léonard, au moment où il broie ses couleurs, grâce à une vidéo du peintre de renom Antonio Nuziante, familier des pigments employés par Vinci.
Pour un éclairage complet de la vie et l’œuvre du génie de la Renaissance, arrêt indispensable devant les panneaux explicatifs et les facsimilés de travaux divers de Vinci (dessins, peintures).

Régal supplémentaire : une trentaine d’œuvres originales de Michel-Ange, Raphaël ou Dürer. Du grand art pour tous !

L’exposition Da Vinci, les inventions d’un génie (primaire au lycée), propose aux enseignants (primaire au lycée) un dossier pédagogique et des pistes de préparation à la visite (info@davinciexpo.fr).

Chloé Serre
Expos - musées En famille

Chloé Serre

du 19 septembre au 17 novembre La BF 15 - Lyon

Chloé Serre présente à La BF15 sa première exposition personnelle dans un centre d’art. À cette occasion, elle nous propose de faire actes et formes des conventions ordinaires qui régissent nos relations quotidiennes à l’environnement et à autrui. Comment se présente-t-on aux autres, quels enjeux, quels rôles suscitons-nous quand nous entrons dans un espace social ? Comment articulons-nous nos déplacements, notre gestuelle en fonction d’autrui et de la situation ? À travers des corpus de sculptures et leur mise en scène chorégraphique et photographique, deux nouvelles productions de Chloé Serre nous introduisent dans un espace d’attention à ces ballets invisibles qui organisent le corps social dans des rapports établis et impactent le corps individuel au quotidien. Nourrie d’un parcours d’études en sciences sociales et en école d’art, mais également marquée par sa propre expérience de la surdité, Chloé Serre développe un travail à la fois sculptural et performatif mettant les corps en situations d’adaptation. A partir des écrits du sociologue américain d’origine canadienne Erving Goffman l’artiste crée ce qu’elle appelle des “scripts d’intentions”. Ils rejouent à La BF15, dans un environnement de sculptures préhensibles, des états d’interactions et de co-présences, dans lesquelles il est question d’attente, de positionnement et de communication. Ces scripts, destinés à être performés par des danseurs, génèrent des micro-scènes qui viennent réinterpréter nos rapports ordinaires. Les objets et les costumes réalisés par l’artiste sont à la fois praticables et sculpturaux. Marqueurs et outils, ils conditionnent ainsi des cadres et des règles de conduite qui viennent redéfinir le lieu d’exposition comme un espace scénique empreint de l’univers de Samuel Beckett et de Jacques Tati. Si cette première proposition est le fruit d’une collaboration entre l’artiste, des danseuses et trois musiciens, la seconde, Syntaxe de nos habitudes, s’est elle construite au contact d’habitants séniors du quartier de la Croix-Rousse à Lyon. Avec eux, l’artiste a produit une série de sculptures qui donnent forme aux réflexions partagées sur le quotidien de chacune de ces personnes. À partir des récits individuels récoltés, un duo de sculptures est créé sur mesure pour chaque participant. Il en porte le prénom, comme une sorte de portrait sculptural que l’artiste saisit ensuite en photographie. L’œuvre de Chloé Serre est-elle ainsi pleinement in-situ, à l’endroit du corps social qui modélise et du corps individuel qui interprète. L’un dans l’autre, ils se portent et se réinventent.

Les Vinalia, fête du vin
1618-double pave biennale.jpeg
1626-ICervantes campagne web.jpg

TOUJOURS D'ACTUALITE