1659-balme Bulles de Gones_11 au 24 fev 19.jpg
Expos - musées Dès 6 ans

Claude. Un empereur au destin singulier

du 1er décembre au 4 mars Musée des Beaux-Arts - Lyon

Cela faisait un petit moment que le musée des Beaux-arts ne nous avait pas gratifié d'une grande exposition mettant l'Antiquité à l'honneur. Avec Claude, un empereur au destin singulier, c'est chose faite.
Claude, empereur méconnu et souvent réduit à ses célèbres épouses, Messaline et Agrippine, a pourtant fait beaucoup plus que ce qu'en disent les auteurs antiques, qui n'avaient pas l'air de beaucoup l'apprécier. Claude, enfant chétif, boitant et bégayant n'aurait jamais dû devenir le plus haut magistrat romain, mais les méandres de l'histoire en ont décidé autrement. Il naît à Lyon, le 1er août en -10 avant J.C., sans doute parce que son père, qui guerroie en Germanie en a fait sa base arrière, et y reste les deux premières années de sa vie, avant de retourner à Rome avec sa mère Antonia la Jeune, son frère Germanicus et sa sœur Livilla à la mort du père, à Mayence. Il sera couronné empereur, contre toute attente, presque 50 ans plus tard. C'est ce parcours que va retracer cette grande exposition, notamment en montrant les dernières recherches des historiens et des chercheurs. Seront réunis en trois sections environ 150 œuvres : statues, bas-reliefs, camées et monnaies, objets de la vie quotidienne, peinture d’histoire... Des extraits de films, des restitutions 3D et des photographies de l’artiste Ferrante Ferranti complèteront le parcours, pour inviter le visiteur à la redécouverte d’un homme dont, de manière inattendue, le destin décida qu’il serait un grand empereur romain. D'autant que le musée met en place des visites actives pour les 6-7 ans qui offrent la possibilité de découvrir la mode et la vie quotidienne de l’empereur Claude et de sa famille !  Sans oublier cette très chouette initiative de commander une nouvelle à Guillaume le Cornec, créateur de la série des Jaxons, en collaboration avec les éditions du Rocher, Ne tirez pas sur l'empereur, pour les ados. Un concept mêlant fiction, réalité et déambulation sonore qui permet de s'approprier les contenus de façon ludique et de plonger au cœur de l'exposition.

Pendant les vacances deux propositions dédiés aux plus jeunes, les lundis, mercredis et jeudis : - Portraits romains revisités (8-10 ans), à 10h15. À travers l’observation de bustes antiques, crayons en main, retravailler lignes et valeurs aux encres colorées pour un effet graphique actualisé. - Un jour chez l'Empereur (6-7 ans), à 10h30. Découvre la mode et la vie quotidienne de l’empereur Claude et de sa famille !

Tous en salle rendez-vous - festivals Dès 3 ans, ados et adultes

Tous en salle

du 16 février au 3 mars

Depuis l'année dernière, Tous en salles a remplacé Ca cartoon dans le Grand Lyon. L'idée de ce festival est d'offrir aux enfants et aux ados qui n'ont pas la chance de partir en vacances pendant les vacances d'hiver (2/3 des Français ne partent jamais à cette époque), des activités culturelles rien que pour elles et eux. L'occasion de s'éveiller au cinéma d'auteur pour ensuite prolonger l'aventure et se plonger dans l'histoire du 7ème art.   Pendant deux semaines se succèdent toutes sortes de films, courts-métrages avant chaque séance de cinéma, films d'animation, avant-premières pour tous les âges et tous les goûts. Pour cette nouvelle édition pas moins de 12 films sont à découvrir, certains déjà sortis en salles comme le magnifique Pachamama, Balto Chien-loup héros des neiges et d'autres en avant-première comme le Cochon, le renard et le moulin ou Funan et Wardi en présence de l'équipe du film. Sans oublier le cinéma de patrimoine comme l'incontournable Kirikou et la sorcière de Michel Ocelot, le très original et inhabituel Dark Crystal de Jim Henson et Frank Oz sorti initialement en... 1983 ou Le Château de Cagliostro de Hayao Miyazaki, le premier long-métrage du célèbre réalisateur de Mon voisin Totoro, resté inédit dans les salles françaises (mais accessible en DVD).   Points forts du festival de nombreux ateliers et rencontres inédites et exceptionnelles proposent aux jeunes cinéphiles d’aller plus loin et de passer de l’autre côté de l’écran. Au programme : des ateliers en partenariat avec la Cinémathèque française autour des films du patrimoine Duel & Western (12 ans) et Un monde d’émotions (7/8 ans). A noter l’atelier original et inédit Écrans d’épingles pour réaliser une animation en stop-motion sur écran d’épingles, sous la forme d'un cadavre exquis. Les musées Gadagne et Confluences rejoignent le festival et dérouleront des ateliers de découverte des techniques de la marionnette avec manipulation des collections en lien avec les projections de Wardi et Mango, quand au musée des Confluences en relation avec l’expo  Coléoptères, insectes extraordinaires les petits curieux fabriqueront des bijoux, en lien avec les projections de Minuscule 2. Et aussi des rencontres avec les équipes des films, un ciné-philo autour du film Le cochon, le renard et le moulin. Vive cinéma !

Funan - séance suivie d'un débat ciné Dès 12 ans, ados, adultes

Funan - séance suivie d'un débat

jeudi 28 février à 18h - Découvrez la vidéo !

Salué par la récompense suprême au festival d'Annecy 2018, Funan s'annonce comme l'un des coups de cœur de début d'année. Réalisé par Denis Do, dont c'est le premier long-métrage, à partir de récits de sa mère, Funan plonge dans l'histoire de la révolution khmère et ses atrocités. Nous sommes en 1975, et le régime Khmer prend le pouvoir. Au cours de l'exode qui suit, le fils de Chou va s'égarer et celle-ci n'aura de cesse de le retrouver. Avec un trait sobre et limpide, dans les magnifiques paysages du Cambodge sublimés par le dessin, Denis Do, avec un sacré talent de conteur, fait revivre ces années noires, sans pathos et sans larmoiement. À découvrir dare-dare !

Le Cochon, le renard et le moulin - ciné philo ciné Dès 6 ans

Le Cochon, le renard et le moulin - ciné philo

mercredi 6 mars à 14h

Tout est parti d'un court-métrage réalisé en 2014 par Daisuke Dice Tsutsumi et Robert Kondo intitulé The Dam keeper. The Dam Keeper, littéralement le gardien du barrage est un jeune cochon qui protège son village en remontant méthodiquement la mécanique des pales du moulin permettant de protéger la ville d'un nuage gris fétide. Suite à ce succès, la toute jeune maison de production fondée par les deux créateurs décide de prolonger l'aventure. C'est ainsi que naît Le cochon, le renard et le moulin. Un moyen-métrage composé 31000 photogrammes, tous peints à la main qui raconte comment le cochon est devenu gardien du barrage. En 10 chapitres, les jeunes spectateurs et spectatrices sauront tout sur l'enfance de ce jeune cochon aux amitiés improbables et les circonstances qui l'ont conduit à devenir la vigie sauvant le village de brumes délétères.


Aller plus loin : séance spéciale le 6 mars à 14h au Comoedia, dans le cadre du Festival Télérama pour les enfants suivie d’un atelier ciné-philo animé par Hanna de l’association Philosoph’Art. Où les p’tits cinéphiles discourront sur les images, les symboliques du nuage noir, le cycle de la vie et de la nature… de quelques questions existentielles à portée d’enfant.

Les aventures de Black Sparow
Toute Blanche
Un vrai-faux classique
1661-claude.jpg

TOUJOURS D'ACTUALITE