Titille la curiosité des enfants !

A Lyon, tout autour et même plus loin

Oh ! la belle
newsletter

Je recherche une sortie, une activité...

Thématique

Rechercher par mots clés

Un bol d'oxygène Communiqué partenaire

Entre marmottes et gentianes…

Tout l'été

Gallia Vallette Pilenko

-

Balade en Vanoise

En famille

DR

Filez en Vanoise pour admirer plus d’une centaine de sommets dépassant les plus de 3000 m ! Le parc national héberge la plus grande colonie française de bouquetins ainsi qu’une faune de montagne diversifiée : chamois, lièvres variables, marmottes, renards, fouines et autres chauves-souris...

125 espèces d’oiseaux nicheurs, parmi lesquels le hibou grand-duc et l’aigle royal, s’admirent sur les 535 km2 du territoire entre hauts sommets (le point culminant est à 3 855 m à la Grande Casse) et forêts de montagne. On pourra également apercevoir, si l’on est très attentif, un bec croisé, un gobemouche noir, un tétras-lyre, un pic noir, ou un pic tridactyle (observé en France seulement en Savoie et en Haute-Savoie) ou encore, avec énormément de chance, entendre une chouette de Tengmalm, petit rapace strictement nocturne très difficile à observer.
La flore n’est pas en reste puisqu’environ 1400 espèces végétales sont recensées dont 65 sont protégées (chardon bleu, Cortuse de Matthiole...).
Le parc national, fleuron de la biodiversité montagnarde, offre plus de 400 km de sentiers balisés, pour découvrir une faune et une flore préservées mais aussi un patrimoine culturel très riche, marqué par la vie agropastorale : gravures rupestres, architecture d’altitude remarquable, pierres fortes…
 

C’est un bonheur absolu d’arpenter ces immensités vierges, ces hauts sommets et ces vallées alpines, puis de se poser en fin de journée dans un refuge seulement accessible à pied ! Voilà l’un des petits (ou grands) plaisirs qu’offre le parc de la Vanoise. Il faut dire que le parc ne manque pas de refuges où se reposer après une bonne journée de marche. C’est le cas du refuge de l’Orgère, accessible à tous et toutes (poussettes et fauteuils) par la route départementale 106. Au départ de celui-ci on se balade sur la promenade confort (dès 2 ans). Conçue comme un conte, très facile (72 m de dénivelé), elle permet de découvrir de manière ludique, grâce à son mobilier et ses outils d’interprétation jalonnant le parcours, le patrimoine naturel et historique du vallon. Vous apercevrez surement des bouquetins sur le flanc de l’Aiguille Doran et des marmottes le long du ruisseau du Povaret.
 

Puis jouez en famille (dès 6 ans) avec les 4 parcours-jeux pour découvrir les secrets et légendes de la Haute-Maurienne. Quatre villages sont dans le coup : Bramans avec A la Poursuite d’Hannibal, Sardières avec L’épopée de Bérold de Saxe, Lanslevillard avec Le Trésor de Landry et Bessans avec La Bergère du Glacier.
Incontournable jetez un œil au plus grand mélèze d’Europe, même s’il n’est pas sur l’emprise même du parc mais à ses portes, tout près de la station Les Karellis (station labellisée Famille Plus pour se loger). 30 m de hauteur, 6,40 m de circonférence et 600 ans au compteur, il étend ses branches séculaires au lieu-dit Le Grapil, à 1790 m d’altitude. L’ancêtre serait né, selon la légende, la même année que Jeanne d’Arc, sous le règne d’Amédée VIII, duc de Savoie. Il peut s’admirer dans la forêt Melezia… Et ce ne sont que quelques idées…
Bon plan : téléchargez les kits pédagogiques, jeux, cartes… sur : votreparc.vanoise.com

 

Recherche
Thématique
...

Oh ! la belle newsletter

Chaque semaine recevez les coups de cœur de la rédaction et participez aux bons plans !

JE M'ABONNE