LES MUSEES M'AMUSENT ! (LYON) (CULTURE)

© DR

Lyon, un musée à ciel ouvert !

en famille

Créés en grande partie par la coopérative lyonnaise CitéCréation, les murs peints de Lyon font aujourd’hui partie du patrimoine de la ville. En ces temps compliqués où les musées sont fermés, Bulles de gones vous invite à profiter en famille de cette culture à ciel ouvert en vous présentant régulièrement des œuvres (fresques, street art…).

Le Mur des Canuts

Créé en 1987 par CitéCréation, ce mur peint, le plus connu de Lyon, a favorisé la naissance des suivants. Plus grand trompe-l’œil d’Europe avec 1.200 m2, il est une représentation très vivante du quartier de la Croix-Rousse dédiée aux canuts, les ouvriers de la soie au 19ème siècle. La troisième version (2013) permet de retrouver de vrais habitants du quartier qui ont vieillis et nombre de ses emblèmes (petit théâtre de Guignol, vélos en libre-service…) le tout fondu dans cette grande fresque devant laquelle on reste longtemps. L’effet trompe-l’oeil est particulièrement utilisé pour accentuer le face à face que l’on ressent devant cet escalier typique des Pentes de la Croix-Rousse. 
Le Mur des Canuts, boulevard des Canuts, Lyon 4e 


Les Escaliers Mermet, Lyon 1er

Superposition (association de promotion des Arts Urbains) et l’association Quartier Capucins se sont réunies autour du projet d’embellissement urbain des escaliers Mermet, situé dans le 1er arrondissement de Lyon. Véritable projet de valorisation de l’espace urbain par l’art, cette démarche artistique s’inscrit dans l’amélioration du cadre de vie des habitants du quartier en leur offrant un environnement agréable et inspirant. L'artiste WENC s’est prêté au jeu afin de repenser les escaliers Mermet avec ses célèbres motifs organiques et végétaux. Des plantes grimpantes aux nuances bleutées et verdoyantes recouvrent désormais ces escaliers.
Entre les rues Burdeau et Leynaud, sur les pentes de la Croix-Rousse 


Zoom sur l’artiste de street art Big Ben

Depuis une dizaine d’années, Big Ben essaime ses pochoirs dans les rues de Lyon. Il tire son inspiration de Banksy ou Blek le rat et aime l’art en général, la peinture et la musique. Ses œuvres sont avant tout des jeux… jeux de formes, de scènes, de personnages, d’esprits, de tranches de vie, d’humeurs sans concession qui s’affichent avec humour et finesse sur les murs de Lyon. Il offre un regard à la fois enfantin et aiguisé sur notre époque. Tous les sujets sont bons à créations, détournements et autres compositions artistiques, pour un résultat qui déclenche immédiatement le sourire et la bonne humeur. Pour Big Ben, le street art est populaire et égaye la ville. « Aujourd’hui j’essaie de faire de jolie peinture et je m’arrêterai le jour ou la publicité ne m’agressera plus dans les rues ». Se cacher, c’est la liberté explique Big Ben. Il signe avec la silhouette totémique de la célèbre tour londonienne, qu’il insère subtilement dans ses œuvres, presque cachée, tel Alfred Hitchcook traversant subrepticement ses films.
Pour retrouver ses œuvres à Lyon  : https://street-art-lyon.com/category/street-art-lyonnais/artistes/big-ben/ 


Knar l’oiseau emblématique de PEC

L’artiste-graffeur lyonnais PEC égaye les rues de Lyon avec ses drôles d’oiseaux colorés tout en rondeur. On les trouve sur les murs de la ville, au coin d’une rue, au détour d’une autoroute, le long des voies de chemins de fer ou encore dans les skateparks. Cet oiseau emblématique surnommé Knar incarne aujourd’hui la signature de l’artiste. PEC veut apporter de la couleur et de la joie aux passants et aux habitants avec ses oiseaux qui nichent dans la ville. Une manière d’exprimer ses émotions dans le milieu urbain avec des dessins enfantins et ludiques. Pour lui, la ville reste une galerie d’art pour exposer son Knar, facilement reconnaissable avec ses ailes courtes, ses yeux qui louchent.
Bon plan : partez à la chasse aux Knars en famille aux quatre coins de la ville !


La Fresque Végétale Lumière

Cette fresque de 800 m2 et de 120 m de long recouvre le mur d'enceinte de la clinique Saint Charles du côté de la rue de l'Annonciade (Lyon 1er). Elle mêle des peintures murales (CitéCréation) et des compositions végétales verticales (Canevaflor) mises en lumière par la ville de Lyon.  Ce mur était sans cesse tagué. Les Sœurs de la Congrégation Saint-Charles, très impliquées par les actions de développement durable qu’elles mènent en Afrique, ont demandé à la Ville de Lyon de trouver une solution pérenne. CitéCréation a imaginé un projet ambitieux faisant appel au végétal, à la lumière, et à la peinture murale. Pour apporter des réflexions et des questionnements dans une dimension planétaire, CitéCréation a choisi de peindre trois photos de Yann Artus-Bertrand sur le thème de la sauvegarde de la planète en écho aux actions menées par les Soeurs de la Ccongrégation. Les parties végétales, réalisées par la société Canevaflore, sont composées de variétés à forte pollinisation, à floraison durable et grands pouvoirs odorants.
La Fresque Végétale Lumière (2011) - Rue de l'Annonciade, Lyon 1er.

1816-com_solidaire_WEB_Bul de gones_300x600.jpg

TOUJOURS D'ACTUALITE