1902-Bulles de gones - bannière TTA - déc. 21.gif

AGENDA - RENDEZ-VOUS - FESTIVALS

Une fête à hauteur d'enfant, chic ! © Museum of the Moon © Philippe Constant Les Subs

Une fête à hauteur d'enfant, chic !

Les 8 et 9 décembre de 19h à 23h, les 10 et 11 de 20h à minuit, parc Blandan les 8, 9, 10 et 11 décembre de 18h à 22h. 

Fête des Lumières. Le parc Sergent-Blandan accueille un espace spécialement dédié aux enfants.

 

  • Tout âge

 

La fête des Lumières revient avec tout son éclat après une édition tronquée en raison de la crise sanitaire. Clairement placée sous le signe de la nature, même si certaines installations interrogent davantage nos perceptions visuelles, cette mouture 2021 ne devrait pas décevoir le public. Si elle retrouve ses sites emblématiques comme la place des Terreaux, la cathédrale Saint-Jean, la place des Célestins, la gare Saint-Paul et la place Bellecour,

elle n’en innove pas moins en investissant
pour la première fois le parc Sergent-Blandan,
en proposant un espace spécialement dédié aux enfants.

Bénéficiant d’horaires adaptés aux familles, l’ancienne caserne militaire accueille une installation ludique à souhait, Games of lights imaginée par le Groupe LAPS (déjà venu en 2011 et 2017), une fête foraine à l’ère numérique avec trampoline, marelle, Puissance 4 et sept autres installations multicolores et interactives où les familles pourront jouer, s’affronter ou s’allier pour réaliser les meilleurs scores.

Mais il ne s’agit pas de bouder les autres propositions dont certaines font déjà briller des étincelles dans les yeux comme La Rivière de Cédric Le Borgne, qui chemine le long du fleuve, où de grandes carpes en fil de fer s’animent au rythme des reflets argentés du métal au-dessus de nos têtes, jusqu’au parc de la Tête d’or. Un lieu plus investi que d’habitude où prennent place trois installations, La créature du lac, un dragon lumineux de 70 mètres de long, Vegetal’lum et Ricochets, deux propositions éminemment poétiques et engagées. La première sinue de l’entrée du parc à la bordure du lac jusqu’au kiosque à musique et la seconde fait des ronds (lumineux) dans l’eau du lac.

On s’intéressera aussi de près à la création de Caty Olive, (AB) géométrie variable, de fines perches de lumière insérées à la base de la ramure des arbres sur la promenade Annie et Régis Neyret, quai Romain Rolland ou à celle du studio Lyonnais LTBL (Let There Be Light), Synergetics, une sphère géodésique composée de segments lumineux générés à partir des données de téléchargement des applications de visioconférence installée sur la place des Célestins et la façade du théâtre éponyme. Symbolisant à merveille le principe de tenségrité, cette œuvre (dont on peut voir la version en bois de Richard Buckminster Fuller, le créateur du dôme, devant le Musée d’art contemporain) s’impose aussi comme « une allégorie de ce que pourrait être un nouveau modèle social basé sur une coopération créative de tous les individus ».

On ne manquera pas non plus d’aiguiser son regard place Sathonay et alentour pour découvrir les désormais rituels travaux des lauréat·es des Expérimentations étudiantes lancées par les Grands ateliers de Villefontaine.

Ou encore les boîtes lumineuses installées à la fondation Bullukian par un groupe interdisciplinaire d’étudiants de Leipzig, Bucarest et Lyon qui renvoie un écho singulier à ce que le monde a traversé ces derniers mois. « Premier grand événement culturel de l’après COVID » selon les mots du maire de Lyon, l’édition 2021 devrait briller de mille feux avec ses 31 œuvres visibles dans la ville pendant les quatre jours de la fête, et plus longtemps pour quelques unes d’entre elles, notamment 20 watts, le projet participatif du chorégraphe Jordi Gali aux Subs.

Sans compter que cette année, pour la première fois, un livret de jeux est distribué dans toutes les écoles primaires lyonnaises tandis qu’un module vidéo de quelques minutes raconte le making-off du projet Le Lapin dans la lune des artistes mexicains Renato Gonzalez-Gutierrez et Sarah Matry-Guerre, présenté sur les façades de l’Hôtel de ville et du Palais Saint-Pierre. Un vrai feu d’artifices en perspective !

Les 8 et 9 décembre de 19h à 23h, les 10 et 11 de 20h à minuit, parc Blandan les 8, 9, 10 et 11 décembre de 18h à 22h.

par Gallia Valette-Pilenko

 

 

 

  • Où ?

     

     

  • Tarifs :

    enfant : gratuit

    adulte : gratuit


1903-300x600_BDG_REMI-DEFgif.gif
1904-ELLabe-Carre-web.jpg

TOUJOURS D'ACTUALITE